Formateur Professionnel – Parcours qualifiants -RNCP- Certification de niv. III (Bac+2)

Formateur Professionnel – Parcours qualifiants -RNCP- Certification de niv. III (Bac+2)

juillet 7, 2020 0 Par Adresses du net

Cette formation qualifiante de niveau III (bac+2) vise l’acquisition des compétences et connaissances nécessaires au métier de formateur pour adultes à travers une expertise pédagogique et technique d’élaboration et d’animation d’actions de formation. Son deuxième objectif est d’inscrire le formateur dans un contexte socio-économique d’accompagnement des parcours professionnels et d’analyse des pratiques.

Durée : 420 heures
Public : Salarié ou demandeur d’emploi ayant un niveau IV de qualification (niveau bac) avec une expérience professionnelle de 3 années toutes professions confondues.

Programme :

I. L’INGENIERIE DE LA FORMATION

1. ANALYSER LA DEMANDE DE FORMATION ET SE FAMILIARISER AVEC LA NOTION DE REFERENTIEL DE COMPETENCES

o Comprendre la notion d’ingénierie des compétences – “L’Apprenance” Philipe Carré

o Construire une action de formation : théories et concepts clés de l’apprentissage des adultes et de l’ingénierie de formation

o L’analyse d’une demande de formation et d’un besoin de formation

o L’analyse des situations professionnelles et scénario pédagogique

o L’évaluation des acquis – évaluation de l’action de formation

o La rédaction d’une offre de formation

2. ACQUERIR LES METHODES ET TECHNIQUES POUR ANALYSER, CONCEVOIR, REALISER et EVALUER UNE ACTION DE FORMATION (Philipe Carré, Pierre Caspar « Traité des Sciences et techniques de la formation ».)

o Identifier les différents niveaux d’objectifs et de compétences

o Structurer les contenus d’apprentissage et la progression pédagogique

o Identifier et préparer les ressources et outils pédagogiques

o Assurer la cohérence entre durée, public, objectifs et contenus

o Favoriser l’alternance théorie/pratique : intégrer ateliers, cas pratiques, jeux de rôles…

o Définir des situations et modalités d’évaluation des acquis

3. ELABORER UN DISPOSITIF DE FORMATION ET METTRE EN PLACE DES PARCOURS INDIVIDUALISES

o Identifier le besoin de formation et élaborer le cahier des charges du dispositif – “Construire les compétences individuelles et collectives” – Guy Le Boterf

o Intégrer les fondamentaux de l’animation

o Identifier les besoins en matériels, moyens humains et ressources pédagogiques

o Anticiper le coût, les avantages et inconvénients de chaque modalité : présentiel, distanciel, formation terrain.

o Entretenir la motivation et susciter l’intérêt des apprenants

o Repérer les difficultés d’apprentissage et adapter sa méthodologie

o Définir les livrables attendus de la conception et les critères de recevabilité

o S’assurer que la formation permettra bien d’atteindre les objectifs opérationnels visés

o Vérifier la bonne adaptation des méthodes pédagogiques aux caractéristiques des participants et aux objectifs

o Formaliser un plan d’intervention précisant l’organisation de la formation, sa durée, le contenu pédagogique, les besoins en termes d’outils (matériel pédagogique, salles de formation…)

o Préparer la formation et l’ensemble des documents supports (transparents, dossiers à transmettre aux salariés formés, exercices…)

o Les MOOC et la formation à coût marginal zéro.

4. MISE EN ŒUVRE DE L’EVALUATION ET BILAN DE L’INGENIERIE

o Définir les critères adaptés à l’évaluation

o Créer les outils d’évaluation

o Mettre en place le recueil des données nécessaires à l’évaluation

o Capitaliser les éléments statistiques nécessaires au suivi d’activité et au bilan

o Traiter et analyser les données recueillies

o Préparer un compte rendu du retour sur investissement pour le commanditaire

o Analyser et restituer les résultats d’une évaluation

II. L’INGENIERIE PEDAGOGIQUE

5. INTEGRER LES FONDAMENTAUX DE L’ANIMATION D’UNE SEQUENCE DE FORMATION ET DE LA DYNAMIQUE DES GROUPES EN FORMATION

o Présenter et mettre en œuvre les étapes d’une séance de formation

o Intégrer les fondamentaux de l’animation

o S’approprier et appliquer les techniques de communication

o Gérer la dynamique de groupe en apprentissage

o Entretenir la motivation et susciter l’intérêt des apprenants

o Repérer les difficultés d’apprentissage et adapter sa méthodologie

o Identifier les freins à la communication et gérer la critique

o Gérer les situations difficiles et les conflits, mettre en œuvre les solutions adaptées

6. ACCOMPAGNER LES APPRENANTS DANS LEUR PROJET DANS UNE DEMARCHE DE SECURISATION DES PARCOURS

o Accueillir et informer les apprenants

o Elaborer les parcours en tenant compte des besoins et modalités d’apprentissage

o Mettre en œuvre une posture d’accompagnement individuel

o Analyser les difficultés d’apprentissage avec les apprenants

o Adopter une attitude d’écoute et mettre en place un climat de confiance facilitant la communication

o Elaborer un outil de positionnement, construire ou adapter les outils nécessaires au suivi des parcours

7. CONCEVOIR ET METTRE EN PLACE DES OUTILS ADAPTES AFIN D’EVALUER LES ACQUIS DES APPRENANTS

o L’évaluation des acquis – évaluation de l’action de formation

o Identifier les différents types et niveaux d’évaluation des acquis

o Choisir et mettre en œuvre les évaluations

o Pratiquer des évaluations individuelles et collectives

o Analyser et restituer les résultats d’une évaluation

8. APPREHENDER LES TECHNIQUES DE CONDUITE D’ENTRETIENS PROFESSIONNELS EN VUE D’IDENTIFIER LES FREINS ET DIFFICULTES DE RETOUR A L’EMPLOI

o Conduire des entretiens individuels

o Utiliser une méthodologie de travail sur le projet

o Mettre en œuvre des stratégies favorisant l’analyse réflexive et l’auto évaluation

o Identifier les freins individuels à la recherche d’emploi

o Formaliser les informations relatives au projet de la personne à l’aide d’outils opérationnels

o Animer des situations favorisant l’analyse réflexive

o Accompagner dans la verbalisation des expériences pour favoriser le transfert

9. ACQUERIR LES SAVOIRS, SAVOIR-FAIRE ET SAVOIRS COMPORTEMENTAUX DE REFERENCE QUI FONDENT LA LEGITIMITE DU FORMATEUR

o Effectuer une démarche d’auto évaluation en situation de formation.

o Repérer ses points forts et ses points faibles.

o Entreprendre une approche d’analyse de ses pratiques professionnelle.

o Maintenir une attitude interactive d’échange de pratiques avec ses pairs.

o Définir des axes de progression et d’amélioration de ses pratiques.

o Adopter une attitude professionnelle respectueuse et non discriminante.

o Agir dans le respect des règles de sécurité et de prévention des risques.

o Les démarches et règles de l’analyse de pratique.

o L’approche réflexive et la métacognition.

III. L’INGENIERIE JURIDIQUE ET SOCIO-ECONOMIQUE

10. DEVELOPPER DES RELATIONS AVEC LES DIFFERENTS ACTEURS PROFESSIONNELS, INSTITUTIONNELS ET ASSOCIATIFS – VEILLE PEDAGOGIQUE

o Mobiliser un réseau, favoriser le travail collaboratif.

o Capitaliser, échanger et actualiser les informations.

o Recueillir, sélectionner et transmettre les informations utiles.

o Structurer et actualiser un répertoire opérationnel des acteurs mobilisables sur le territoire.

o Comprendre la notion de prosommateurs dans le cadre de la « Troisième révolution industrielle ».

11. ACQUERIR UNE CONNAISSANCE DE L’ENVIRONNEMENT SOCIAL, ECONOMIQUE ET JURIDIQUE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

o Le concept de « Troisième révolution industrielle ».

o Identifier les différents acteurs professionnels, institutionnels et associatifs.

o Proposer des modalités pédagogiques pertinentes au regard des différents publics et du contexte socio-économique de la formation.

o Faire le lien entre le statut des différents publics et les mesures d’accès à l’emploi et à la formation.

o Respecter la législation, les consignes et procédures administratives relatives à la formation professionnelle.

12. APPREHENDER LES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION APPLIQUEES A LA FORMATION : TICE

o Identifier les apports de TICE dans la pédagogie de la formation.

o Elaborer, choisir, adapter les outils, supports et ressources pédagogiques en lien avec les différentes modalités pédagogiques.

o Les MOOC et la formation à coût marginal zéro.

o Concepts clés : visio conférence et auto-formation.

o La notion de réseau par l’associatif.

JOURNEE DE CERTIFICATION

1. Animation d’une séquence de formation

o Le participant anime une séquence de formation face à l’évaluateur et à un petit groupe de participants.

Il démontre ainsi sa maîtrise des techniques d’animation de formation notamment sur les aspects suivants :

o sa capacité à utiliser chaque technique pédagogique au bon moment

o son aptitude à conduire efficacement une animation

o son positionnement efficace en tant que formateur pour gérer un groupe.

2. Débriefing avec l’évaluateur

o A l’issue de la séquence, le formateur débriefe avec le participant sur sa prestation. Il lui fait un retour sur les éléments positifs et les points d’amélioration de son animation. Il lui donne ainsi un « carnet de route » qui lui servira de repère pour ses animations futures.

3. Certification des compétences de formateur

o La prestation du participant est évaluée sur la base d’une « grille des compétences du formateur » : l’évaluateur délivre la certification de formateur lorsque la prestation a permis de démontrer les compétences du participant sur les critères retenus.

LE + DE CETTE FORMATION

L’outil test SDI (Inventaire des forces de la personnalité) par l’utilisation de couleurs l’inventaire SDI© permet de comprendre sous des formes très opérationnelles, nos différences de points de vue et favorise davantage de pertinence dans les relations interpersonnelles. Le travail de réflexion sur la valorisation de nos différences, le lien entre motivations/comportement reste un sujet complexe mais des plus intéressant pour l’activité quotidienne du formateur.